Via Brachy : déjà 21 ans d'histoire et d'action !

« Un voyage est un tremplin à l’imaginaire qui nourrit chacun de nous et propose non seulement l’inattendu des autres mais aussi de soi-même. » Bernard Giraudeau

De Casablanca à Bamako, via Dakar et Nouakchott : 21 ans d'expérience en Afrique de l'Ouest

  • Afrique Itinérance

Via Brachy voit le jour en décembre 1998 en Ariège. Elle accueille alors des adolescents en difficulté sociale à qui elle propose des séjours de rupture en Afrique de l’Ouest en partenariat avec les Conseils Généraux d’Ariège et de Haute-Garonne et avec l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance).
Son projet "Afrique Itinérance" est l’opportunité pour les jeunes qu'elle accompagne de prendre de la distance vis-à-vis de leur quotidien, de se découvrir sous un autre jour, de prendre confiance dans leurs capacités et de retrouver le sens de ce qui n’en avait plus au contact de personnes d’une autre culture. De 2000 à 2005, elle organise 4 voyages itinérants de 7 mois à travers le Maroc, la Mauritanie, le Sénégal et le Mali, dont la première étape se déroule à "Brachy", un hameau de quelques maisons sur le chemin d'Esplas du Sérou, au coeur du piémont ariègeois.

  • La Caravane : Des Voyageurs pas Comme les Autres

En 2007, le projet de rencontre interculturelle, de solidarité internationale et d’autoformation de l’association se transforme. Via Brachy propose désormais des voyages itinérants d’une durée d’1 mois pour des groupes de 9 personnes de profils variés, parmi lesquelles des personnes en situation de handicap (moteur ou physique) et des jeunes dits "en insertion".

A la croisée du tourisme et de la solidarité internationale, la Caravane est un projet de 9 mois qui se concrétise par un voyage itinérant d'un mois à travers l’Espagne, le Maroc, la Mauritanie, le Sénégal ou le Mali à bord de 3 véhicules 4×4. La Caravane mise sur la solidarité pour dépasser les différences Nord/Sud, valides/handicapés, exclus/insérés... et fait des différences une force et du voyage une opportunité de se mettre en mouvement.

36 voyageurs se relayent ainsi chaque année pour le périple Toulouse – Nouakchott – Tombouctou – Bamako - Nouakchott – Toulouse et s’impliquent dans des projets d’aide au développement avec les partenaires locaux de Via Brachy : association des femmes handicapées de Tombouctou, centre de couture de Dakar, compagnie de théâtre-forum, etc. Au total, 150 voyageurs, dont 24 jeunes "en insertion" et 12 personnes handicapées, traversent le Maroc, la Mauritanie, le Sénégal ou le Mali au cours des 13 séjours organisés par l’association de 2007 à 2012. La Caravane représente l’opportunité pour ces petits groupes de voyageurs d'interroger leurs manières d'agir et de vivre-ensemble au contact de leurs hôtes et des autres membres de la Caravane et montre que la différence n'est pas toujours là où on l'attend le plus...

  • De l'Energie pour l'Afrique

A partir de 2009, Via Brachy développe des liens privilégiés au Sénégal dans les régions de Saint Louis, de Dakar et de Fatick.

En 2009-2010, elle mène un premier programme de développement d’outils à économie d’énergie en partenariat avec la Communauté rurale de Notto Gouyé Diama. De 2012 à 2014, elle s’engage dans deux programmes de développement dans la région de Saint Louis et dans la communauté rurale de Ndiébène Gandiole. Elle soutient alors la mise en place d’une filière de production et de distribution de séchoirs solaires et de cuiseurs à économie de bois et le développement d’actions de sensibilisation aux enjeux de la préservation des ressources naturelles en partenariat avec les éco-gardes du Parc Naturel de la Langue de Barbarie dans le cadre des accords de coopération décentralisée des Régions de Saint Louis et de Midi-Pyrénées.

  • De l'Energie pour Yayeme

A partir de 2013, Via Brachy développe également ses activités dans le village de Yayem, dans la région de Fatick dans le Siné Saloum.

Elle y sédentarise tout d’abord les voyages solidaires qu’elle organise. Les 4x4 sont à bout de souffle et la situation se tend dans les zones Sahéliennes dans lesquelles la Caravane avaient coutume de se déployer. Après le temps de l'itinérance, l'heure est venue pour Via Brachy de poser ses bagages et de s'établir dans un village.

Sitôt arrivés à Dakar, les voyageurs (12 personnes, dont 6 jeunes en insertion et 1 à 2 personnes handicapées) prennent la route de Yayeme pour y vivre une expérience d’immersion chez l’habitant. Ils participent à des chantiers de solidarité, découvrent différentes pratiques artisanales (sculpture sur calebasse, tissage, …) et mènent des actions de sensibilisation à la préservation de l’environnement avec les partenaires de l'association sur place : association socio-culturelle de la commune rurale de Fimela, compagnie de Théâtre Forum Kaddu Yarrax, ferme école agro-écologique Kaidara...

Comme du temps de la Caravane, le Voyage représente la concrétisation d'un programme de 9 mois, comportant une préparation au départ et des temps de bilan. Au-delà des modules proposés à tous (introduction aux enjeux de la solidarité internationale, à l'histoire et à la culture de l'Afrique de l'Ouest, à la gestion de projet, à la rencontre interculturelle), les jeunes dits "en insertion" (orientés par les missions locales de Toulouse et d'Ariège) bénéficient du dispositif d'auto-formation par le Voyage et la rencontre interculturelle mis en place par F.Kemat, par lequel ils interrogent leurs motivations profondes, à des fins d'épanouissement personnel et d'insertion socio-professionnelle.

  • KANDESS - L'éco-centre de Yayeme

Via Brachy s’engage par ailleurs plus activement dans l’amélioration des conditions de vie des habitants de Yayeme à travers l’accompagnement de 3 Groupements d’Intérêts Economiques (GIE) féminins (Maïssà Coura, Bagwée et Rogga Djegga) et l'organisaton de formations régulières à la construction et à l’utilisation de cuiseurs à économie de bois et de séchoirs solaires.

Fin 2013, elle franchit une nouvelle étape avec l'acquisition d'un terrain dans le village de Yayeme dans le but d'y fonder un "éco-centre". Après d’importants efforts de concertation avec les villageois, de premiers travaux d’aménagement du terrain (construction d’un puits, d’une case, d’un jardin potager…) et un appui à la création d’un comité de pilotage local en 2015, le projet donne lieu à partir de 2016 à la construction et à l’équipement d’un laboratoire de transformation et d’un local de stockage et au développement des formations proposées aux usagers avec le soutien du Comité d’Appui au Développement Local (CADL) de Fimela.

  • HETEROTOPIE : Encourager le changement social en Occitanie et en Europe

En 2012, Via Brachy étend ses activités en Midi-Pyrénées et en Europe avec le projet Hétérotopie - La Caravane sur les chemins de la Transition.

Le projet commence à l’été 2012 avec l’édition d'un « Passeport Hétérotopia » par lequel l'association invite chacun-e à observer ce(ux) qui l'entoure(nt) et à aller à la découverte des projets source de transformation sociale de son bassin de vie. Car c'est bien là l'enjeu : montrer que nos utopies ont droit de cité et que ce qui était un rêve, hier encore, est en passe de devenir une réalité.

A l’été 2013, l’association franchit une étape avec la mise en place d'un premier voyage apprenant en Midi-Pyrénées : le Voyage en Hétérotopie. Cette fois-ci, Via Brachy cherche l'extra dans l'ordinaire. Elle propose à ses voyageurs d'aller à la rencontre de celles et ceux qui sont passés à l'action pour faire de leurs idéaux des projets concrets : cafés culturels, ressourceries, librairies indépendantes, festivals populaires, fermes en agriculture biologique, éco-lieux, monnaies citoyennes...  

Via Brachy devient structure d'accueil et invite à sa table des citoyen-ne-s venus de différents pays européens. Le Voyage rassemble pour 17 à 21 jours 30 citoyen-ne-s français-e-s, grec-que-s, italien-ne-s, portugais-es, espagnol-es intéressé-e-s à l’idée de découvrir des projets collectifs d’utilité sociale, de s’essayer à des activités que ne leur sont pas familières et d'expérimenter la vie en collectivité dans un groupe interculturel. Le Voyage est également l'occasion de s'essayer à un mode de vie moins consommateur en ressources et de faire la part des choses entre ce qui nous est réellement nécessaire et des besoins superflus.

En parallèle, l’association référence des projets d’innovation sociale sur un blog et sur une carte collaborative. Elle organise des rencontres littéraires, des soirées débats, des témoignages... et s’engagent dans différents collectifs et sur de nombreuses manifestations publiques dans le but de faire connaitre du plus grand nombre les utopies concrètes de nos territoires.
En 2013 et en 2014, elle va jusqu'à développer son propre festival : Les Rencontres des Possibles en partenariat avec l'association 2Bouts/Friture et de nombreux acteurs de l'éducation populaire et de l'innovation sociale d'Occitanie.

En 2015, Via Brachy étoffe encore son action avec la mise en place de séminaires européens autour des questions de la coopération, du vivre-ensemble, du dialogue des cultures, du voyage comme support d’apprentissage, de l’éducation non-formelle et de l’éducation populaire. Elle consolide ses partenariats en Europe (en particulier en Grèce, en Italie, en Espagne et au Portugal) et tisse de nouveaux liens en Allemagne, en Estonie, en Finlande, en Croatie, en Hongrie, en Slovaquie, au Danemark...

Ces diverses rencontres internationales sont l'opportunité de partager des expériences et des compétences utiles à l’évolution de nos modes de vie vers plus de durabilité, de solidarité et de justice sociale, au renforcement des capacités des travailleurs sociaux et des acteurs de jeunesse et d'éducation populaire et à l'émergence de solutions nouvelles en réponse aux enjeux sociaux, culturels, économiques et environnementaux auxquels nous sommes confrontés.

2017 marque une nouvelle étape pour l'association avec le démarrage du projet Idea(l)s in Action par lequel elle s'engage dans le développement et l'essaimage du Voyage en Hétérotopie sur de nouveaux territoires et à destination de nouveaux publics, en France et en Europe. Ce projet d'ampleur aboutit à la création d'un Guide Méthodologique et d'une plateforme documentaire en libre accès sur internet ainsi qu'à la diversification des possibilités d'action de l'association en Europe, via le renforcement de son réseau et le développement des capacités de ses principaux partenaires (Portugal, Italie, Grèce).

L'accréditation de Via Brachy en tant que structure d'envoi dans le cadre du Corps Européen de Solidarité (ex Service Volontaire Européen) à compter de 2018 ouvre également de nouvelles perspectives pour l'association à l'international.

  • ALTER-IT(é) : Informer, former et accompagner les acteurs de la solidarité internationale et du développement local

De 2011 à 2015, Via Brachy a enfin proposé des formations et un accompagnement personnalisé à des acteurs de la solidarité internationale et de l’économie sociale et solidaire d'Occitanie dans le cadre du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) et du parcours ADRESS de Toulouse Métropole (Parcours d'Accompagnement pour le Développement et la Réussite en Économie Sociale et Solidaire). Elle a notamment soutenu le développement de l’association La Bénévolante : http://labenevolante.org/ et du bureau d’étude en agriculture urbaine Terr’Eau Ciel : http://www.terreauciel.com/.

Outre l’accompagnement de porteurs de projet, elle propose depuis lors diverses actions de sensibilisation, d’information et de formation sur les enjeux de la solidarité internationale, sur la rencontre interculturelle, les dispositifs de mobilités à des fins d’apprentissage, la gestion et l’évaluation de projet, l’innovation sociale... Elle organise chaque année une à deux sessions de formations gratuites à destination d'acteurs de jeunesse et d'éducation populaire de la région et propose des services d'accompagenement personnalisé aux structures qui la sollicite.